Ma langue

Qu’on l’examine sur l’étal
Parmi les abats du boucher
Qu’on l’entortille ou qu’on l’étale
On la savoure à pleine bouchée

On la malaxe on la mâchonne
On élimine le premier jus
Qu’enfin ce rose chewing-gum
Nous délivre son meilleur suc

Elle râpe en banlieue
Elle flatte en haut lieu
Elle scatte à qui mieux mieux
Elle lape tes yeux
J'aime bien ma langue

On a fait vibrer sa substance
Au creux de tant de cavités
Qu’elle trouve encore des résonnances
À cocufier la vérité

Elle se donne à qui veut d’elle
Elle se ferme aux abrutis
Et ne dévoile ses ficelles
Qu’à vos oreilles averties

Langue experte
Indécente
Langue de bois
Qui sent l'sapin
Langue verte
Ou gluante
De premier choix
Ou de putain
J'aime bien ma langue

Parfois lassée de lieux communs
Elle délaisse un peu ses souches
Grisée d'exotiques parfums
Elle va tourner dans d'autres bouches

Elle s'amourache et s'encanaille
Dans l'dos des académiciens
Enfante des bébés trouvailles
Des mots métis adultérins

Elle râpe en banlieue
Elle flatte en haut lieu
Elle scatte à qui mieux mieux
Elle lape tes yeux
J'aime bien ma langue

Et quand je sèche sur ton énigme
Quand entre nous tout se dénoue
Quand y'a vraiment plus rien à dire
Je donne ma langue à ton minou

Elle se faufile et s'insinue
Pour venir déguster ta mangue
Entre deux évidences charnues
Avant de te laisser exsangue

Langue experte
Indécente
Langue de bois
Qui sent l'sapin
Langue verte
Ou gluante
De premier choix
Ou de putain
J'aime bien ma langue

Et toi aussi
Dis pas l'contraire…